D’autres jeux physiques sont expliqués dans le livre : ” Merci le jeu ” – Ed. L’Instant présent

Le jeu du parachuteparachute-4 para-01 para-docteur-8

 

Le parachute est une grande toile avec des poignées. Différents modèles de 3.5 m, 5 m, 6 m ou 7 m de diamètre.

Avec des jeunes enfants, le modèle 3.5 m convient.

Pour d’autres âges, à partir de 8 ans, préférez des modèles à partir de 5 m qui ont plus de “gonflant”.

 

Nombreux jeux possibles dont voici quelques photos. En cherchant sur internet, vous trouverez une trentaine de jeux valables.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le bâton des Inuitsbaton-inuit-auvergne

Facile à fabriquer : une barre en bois au centre de laquelle pend une cordelette avec une perle qui tend la ficelle. A chaque extrémité de la barre (longueur env. 60 cm), une corde qui permet au joueur de “s’atteler” au bâton en nouant cette corde autour de sa taille.

Principe du jeu : sans employer les mains, les joueurs doivent parvenir à enrouler la corde autour du bâton. Cela demande du mouvement et de la coordination. D’autant plus drôle qu’il y a un public pour regarder !

 

 

 

 

Le crayon coopératif

crayon-cooperatif1Conçu par un atelier protégé en Allemagne, ce formidable jeu de groupe favorise la coopération physique et créative. Un marqueur normal est accroché par un velcro sur le module central. Celui-ci est équipé de 10 ficelles que tiennent les joueurs. On peut jouer à moins, en enlevant des ficelles.

Grâce à ces ficelles, les joueurs guident le crayon qui est en position verticale si le jeu a été bien conçu et bien équilibré. Les jeux sont très divers : écrire un nom, dessiner un motif, glisser la pointe dans les couloirs d’un labyrinthe et en sortir, dessiner des mandalas, jouer à Pictionnary, exprimer ensemble des symboles, employer la pointe sèche du crayon pour dessiner dans le sable, etc. Un excellent carnet multilingue est fourni avec le crayon.